Le calendrier

Le calendrier

 

Ce petit article constitue une approche générale de la conception du calendrier asiatique.

     Le calendrier dit chinois est un calendrier différent de celui que nous utilisons tous les jours essentiellement par son attitude envers le temps : il ne s'agit pas de comptabiliser la succession des jours, mois, années mais de considérer l'instant présent comme étant le résultat d'une influence (saisonnière, solaire, lunaire,etc.) au sein d'un cycle (annuel ou autre). Il sert tout autant que le notre à ordonner et planifier, mais chaque section (année, mois, jour,...) possède une « personnalité » particulière qui va tendre à influencer la santé et le psychisme de l'être humain. Il est évident que je ne me comporte pas de la même façon en hiver qu'en été, que mon humeur est différente ainsi que mon dynamisme général.

Pour imager, le calendrier asiatique est plus proche d'un système d'engrenage avec différentes roues s'imbriquant les unes dans les autres et tournant à des rythmes distincts que du tableau de colonnes fixes que nous avons l'habitude de voir.

     La conception du temps qui préside à la réalisation de ce calendrier est essentiellement cyclique, tandis que la notre est plutôt linéaire. Les cycles pris en compte sont bien évidemment ceux du soleil et de la lune, mais pas seulement.

Les mouvements soli-lunaires permettent d'échelonner le déroulement de l'année à la fois par la position de l'astre à un moment précis (solstice ou équinoxe ) mais aussi par l'action combinée de ces deux luminaires, comme au moment du nouvel an chinois, lorsque leur conjonction amorce le retour du printemps. En effet ce calendrier est légèrement différemment du celui qui nous est familier. Le 21 mars par exemple ne constitue pas le début du printemps mais son milieu. Idem pour le 21 juin qui est le milieu de l'été. Entre chaque saison se trouve en plus une intersaison qui assure la transformation de l'une en l'autre.

     Mais dans le calendrier chinois les planètes visibles à l'œil nu ( Mars, Jupiter, Saturne) ont aussi leur importance car leurs cycles ( respectivement 2, 12 et environ 30 ans) permettent de marquer des temps plus longs.

Par exemple cette année, depuis le 14/02/2010, nous sommes dans l'année Tigre Métal Yang.

Le signe animal de l'année est donné par Jupiter, l'élément, ici Métal, est donné par Saturne et la polarité (Yin – Yang) par la position de Mars par rapport au soleil.

Le croisement des cycles de ces trois planètes donne un grand cycle de 60 ans, à la fin duquel on retrouve les mêmes influences dans le même ordre : la prochaine année Tigre Métal Yang sera 2070.